Demander l’asile dans les pays africains




Convention de Genève et Convention d’Addis-Abeba (OUA)

UA

(?en cour de rédaction)
En Afrique, on peut être reconnu réfugié selon deux cas: Selon que ta personne propre est touchée par un danger, menace, persécution ou selon que la situation dans ton pays d’origine ou pays dont tu as la nationalité traverse une situation de trouble généralisé. D’où on parle de deux conventions: Génève de 1951 et l’OUA de 1969 à Addis-Abéba.

Par ailleurs il y’a 45 pays africain qui ont signé et ratifié, 4 qui ont signé et non ratifié et 5 pas encore.

En Afrique, les statuts de refugiés sont déterminés directement soit par les bureaux de unhcr ou par un organisme de l’État. Le deuxième cas concerne les Etats africains qui veulent vraiment jouer leur rôles de pays hôte et responsables.
Dans le premier cas, les réfugiés sont le plus souvent regroupés dans des camps de réfugiés en charge du bureau de unhcr en attendu un retour possible ou fin éventuelle fin de crise ou encore un accord politique avec l’Etat hôte.

En Afrique le terme de personne vulnérable est très pris en compte en Afrique. Le ou la vulnérable est selon de unhcr ou Agent de l’État celui ou celle qui présente une situation mourante, de santé grave, père et mère tuée, femmes seules avec enfants, ayant parcourus de longues distance à pieds, personnes victime de traite humain qui obtiennent le plus vite le statut de réfugiés et surtout bénéficie de l’aide humanitaire et sociale.

Genève dit: (?en cour de rédaction)
1. Aux fins de la présente Convention, le terme « réfugié » s’applique à toute personne qui, craignant avec raison, d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social et de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut, ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays, ou qui, si elle n’a pas de nationalité et se trouve hors du pays dans lequel elle avait sa résidence habituelle à la suite de tels événements, ne peut, ou en raison de ladite crainte, ne veut y retourner.

Addis-Abeba ajoute:(?en cour de rédaction)
2. Le terme « réfugié » s’applique également à toute personne qui, du fait d’une agression, d’une occupation extérieure, d’une domination étrangère ou d’événements troublant gravement l’ordre public dans une partie ou dans la totalité de son pays d’origine ou du pays dont elle a la nationalité, est obligée de quitter sa résidence habituelle pour chercher refuge dans un autre endroit à l’extérieur de son pays d’origine ou du pays dont elle a la nationalité.

Convention de Genève et Convention d’Addis-Abeba (OUA)

UA

…. Texte bientôt disponible …

Demander Asile au Maroc

Maroc

…. Texte bientôt disponible …

Demande Asile etant au Maroc

Etape_1 : Pré-Accueil
…. Texte bientôt disponible …

Etape4 : Hébergement
…. Texte bientôt disponible …

Etape7 : Cas de ….

Etape_2 :

Etape5 :

Etape3 : Enregistrement

Demander Asile en Côte d’Ivoire

CI

…. Texte bientôt disponible …

Les étapes de la procédure de demande d’asile en Côte d’Ivoire

Etape_1: Accueil

Etape_3:

Etape_1 bis

Etape_4 ; Decision du HCR

Etape_2: Dépôt de sa demande d’asile

Demander Asile en Afrique du Sud

AfriSud

…. Texte bientôt disponible …

Demande Asile étant en Afrique du Sud

Etape_1:

Etape_4: Examen de la demande d’asile

Etape_5:

Etape_2:

Etape_3:

Etape_6: Rejet de la demande